Ashoka Reiki


- Qui suis-je ? -




Enseignante de Reiki Usui traditionnel, en méthode occidentale et plus particulièrement en méthode japonaise, plus intuitive, j'ai découvert le Reiki en 1998 pour des soins tout d'abord puis me suis formée au fil du temps.

A l'époque je souffrais très souvent d'otites externes, dues à un excès de plongées aquatiques :), que les traitements n'arrivaient pas à soulager avant plusieurs jours. J'étais aussi en recherche spirituelle (mais ça, ça remonte à plus loin...).

Par "hasard" une amie me parla d'une personne qu'elle connaissait et qui pratiquait le Reiki, elle me dit que cela était assez "spécial", que ça pourrait peut-être m'aider et en tout cas me procurerait détente et relaxation. Moi, le Reiki ?, je ne savais pas ce que c'était ! et cela me semblait bien mystérieux. Par curiosité, j'ai donc pris RV pour un soin. Le jour de mon RV, ironiquement, je me réveille avec l'oreille droite enflammée, comme cela arrivait souvent et sans crier gare. La douleur était telle que je ne pouvais plus ouvrir la bouche. Lorsque la "crise" commençait cela était parti pour 4 ou 5 jours de souffrance... J'étais contrariée car me disais qu'avec ce mal lancinant, je ne pourrais pas profiter de ma "séance de relaxation". Je décidais toutefois d'aller à mon RV.

Je découvris donc ce qu'était un soin Reiki. Allongée sur un matelas, à terre, baignée d'encens et de musique "zen", je me laissais aller (malgré mon mal d'oreille, aïe). Puis, petit à petit j'ai lâché et me suis laissée emporter par le bien-être. A la fin du soin, je repartis chez moi en pensant à ce que je venais de vivre, me disant que bien que j'aie ressenti un réel état de relaxation il ne s'était rien produit de "miraculeux"... pas vu Bouddha ni d'anges, ni de couleurs extraordinaires, bref, les mêmes effets qu'un "bon bain" en fait... Et soudain, je m'aperçus que je n'avais absolument plus mal à l'oreille... Toute la douleur avait disparue, je pouvais de nouveau ouvrir la bouche... J'étais stupéfaite, pour moi c'était impossible car la crise une fois lancée allait en empirant sur plusieurs jours... cela allait revenir, forcément... Et pourtant, depuis, je n'ai plus jamais souffert de ces otites horribles que j'avais périodiquement, depuis presque une dizaine d'années.

J'ai mis quelques temps à me dire que, moi aussi, je pouvais pratiquer le Reiki. Je pensais que je n'en étais pas capable, qu'il fallait pour cela avoir une capacité particulière, un niveau spirituel immense. Et puis de nouveau, comme par "hasard", à 7000 km de là, j'ai rencontré une autre personne qui était formée au Reiki et qui m'en parla, cette fois-ci d'un point de vue d'"initié".

Et voilà, la grande aventure commença. J'ai eu plusieurs Enseignants, au gré de mes divers déménagements, en Reiki moderne, en Reiki japonais et en Energie...tout court... (mon dernier Maître étant une chamane amérindienne du Québec). J'ai passé plusieurs années sur chaque niveau, en refaisant même mon 1er degré (passé à l'origine en méthode moderne) en méthode japonaise, avant de sentir "l'appel" du suivant.

Une amie, 3e degré, me disait qu'un jour j'enseignerai. Ce qui pour moi n'était pas du tout une priorité. Et un jour, en 2008, cela est devenu évident. Les bienfaits du Reiki doivent être connus d'un maximum de personnes afin que celles-ci puissent en bénéficier dans tous leurs aspects d'Etre et, dans l'absolu, pour que le niveau de la conscience collective s'élève à son plus haut point.

Si je ne pratique plus qu'à distance c'est que pour moi tout se passe au niveau "supérieur", nul besoin d'être en présence pour que l'Energie agisse. De plus, j'ai constaté que les personnes pour lesquelles la pratique à distance était du domaine du logique avaient une perception plus juste et plus profonde de ce qu'est l'Energie. Il est curieux d'ailleurs de constater que certaines personnes, voire certains Maîtres Reiki, aient des à priori sur le fait que l'Energie puisse être aussi efficace à distance qu'en direct. C'est, à mon sens, renier l'essence même de l'Energie puisque celle-ci défie la notion d'espace et de temps. Ceux qui ne comprennent pas cela n'ont encore rien compris à l'Energie et donc au Reiki qui est un moyen parmi d'autres d'utiliser l'Energie.
Par ailleurs, la pratique à distance permet d'offrir des tarifs beaucoup plus avantageux, ce qui à notre époque n'est pas négligeable... (Pour de plus amples détails sur la pratique à distance, voir ici... et ici...)

Je vous souhaite à toutes et à tous la bienvenue sur mon site !
Ashoka




© Ashoka-Reiki





Retour au menu des Articles
Retour au site Ashoka